Votre Sejour

Voici quelques informations utiles à votre séjour dans notre établissement. Ces informations sont issues du "livret d'accueil des patients" qui vous sera remis lors de votre admission.

SOMMAIRE

Votre admission
Votre séjour
Fin de l'hospitalisation
Activités et prestations proposées
La Maison des usagers
La prise en charge de la douleur
La Charte de la personne hospitalisée
Vos droits
Votre sortie
Contacts utiles

VOTRE ADMISSION

Les modalités d’admission

Sur proposition médicale, l’admission est prononcée par le Directeur. Le dossier administratif est instruit par le Bureau des admissions, ouvert du lundi au vendredi de 8H00 à 17H00 sans interruption.En dehors des heures d’ouverture, le relai est assuré par le standard-accueil.

Les formalités administratives

Pour la constitution de votre dossier, vous devez fournir :

  • Si vous êtes assuré social ou bénéficiaire de la CMU, votre carte vitale et votre attestation d’affiliation à la caisse d’assurance maladie.

  • Si vous cotisez à une mutuelle : votre carte d’affiliation.

Dans tous les cas, vous devez attester de votre identité à l’aide d’une pièce d’identité en cours de validité. Ceci est aussi une garantie pour la sécurité des soins qui vous sont dispensés.

  Les frais d’hospitalisation 

Les frais de séjour dans les unités de soins avec hébergement donnent lieu à facturation.

Le séjour hospitalier comprend :  

  • Le prix de journée (variable selon le mode d’hospitalisation, complète, de jour ou de nuit)

  • Le forfait journalier, pour les hospitalisations complètes uniquement.

 

Prise en charge par la Sécurité Sociale (si droits ouverts)

Prise en charge par votre mutuelle
(si vous êtes à jour de vos cotisations)

Prise en charge par vous même

Prix de journée

80 %

20 %

20 % si vous n’avez pas de mutuelle

Forfait journalier

0

La totalité ou prise en charge limitée à un nombre de jours ou à un montant

A votre charge en totalité si vous n’avez pas de mutuelle ou si refus de Prise en Charge .
Partiellement si votre mutuelle ne prend en charge qu’une partie du forfait

Si vous bénéficiez d’une Prise en Charge à 100%, ou à partir du 31ème jour d’hospitalisation, votre séjour est pris en charge par la Sécurité Sociale. Seul le forfait journalier reste à votre charge.

Pour les personnes affiliées à la CMU complémentaire, les invalides de guerre (art L115 du Code de la Sécurité Sociale) ou les personnes dont l’hospitalisation est en rapport avec un accident de travail, le paiement du forfait journalier est pris en charge par l’organisme concerné.

Pour tout renseignement sur les frais d’hospitalisation vous pouvez vous adresser au Bureau des Admissions ou à un(e) assitant(e) social(e) dans votre service. Ce dernier peut vous aider dans vos démarches.

 

VOTRE SEJOUR

Les modes d’hospitalisation

  • En soins libres (SL)

La personne demande son hospitalisation dans un service de psychiatrie desservant son secteur géographique sous réserve de place disponible.
Néanmoins, toute personne en soins libres, ou sa famille dispose du droit de s’adresser au praticien de l’établissement de son choix, sous réserve de son accord et de ses disponibilités. Ses droits sont les mêmes que dans un hôpital général.

  • En soins à la demande d’un tiers (SDT)

Si l’état de la personne ne lui permet pas de manifester son désir d’être soigné, sa famille, un proche ou une personne agissant dans son intérêt peut demander son hospitalisation.

  • En soins sur décision du représentant de l’état (SDRE)

Certaines personnes peuvent être contraintes de se soigner, en application d’une décision de soins, prise par le maire ou le préfet.

Dans les deux cas ( SDT - SDRE) les soins commencent par une hospitalisation complète.

  • Apport de la loi du 5 juillet 2011

Le juge des libertés et de la détention (JLD) exercera un contrôle systématique à 15 jours et tous les six mois sur toutes les hospitalisations complètes sans consentement, à la demande d'un tiers ou sur décision du représentant de l'Etat.

 

FIN DE L'HOSPITALISATION

La décision de sortie dépend de votre état de santé et s’établit selon des règles différentes en fonction de votre mode d’hospitalisation.

Si vous avez été hospitalisé en soins libres, votre date de sortie est fixée par le médecin du service. Si vous demandez une sortie contre l’avis de votre médecin, vous devez signer une attestation déchargeant l’hôpital de toute responsabilité quant aux suites de votre décision.

Si vous avez été hospitalisés à la demande d’un tiers, votre sortie peut être demandée par votre médecin, mais elle peut également être demandée par un membre de votre famille ou par une personne de votre entourage dans les conditions prévues par la loi.  (Article L3212-9 du code de la santé publique).
La sortie peut aussi être prononcée par l’autorité judiciaire.

Si vous avez été hospitalisé en soins sur décision sur représentant de l’état, votre sortie relève de la compétence du Préfet, mais peut également être prononcée par l’autorité judiciaire.

Les différents types d’hospitalisation

Quel que soit le mode d’hospitalisation, elle peut être :

  • A temps complet.

  • En hôpital de nuit (le patient est accueilli avant le repas du soir et jusqu’après le petit déjeuner).

  • En hôpital de Jour (le patient est accueilli après le petit déjeuner et au maximum jusqu’en fin d’après midi).

Le règlement intérieur

Le règlement intérieur de votre unité d’hospitalisation est disponible à votre demande.

Les modalités de dépôt des objets de valeur

En cas d’admission programmée, il vous est vivement conseillé de ne pas apporter d’objets de valeur avec vous.

Lors de votre hospitalisation, vous êtes invité à déposer auprès de l’établissement les objets en votre possession afin de vous protéger contre les risques de vols, pertes ou détérioration. L’établissement n’est responsable de plein droit que des objets déposés (loi n°92.614 du 06/07/1992 ).
Les objets dits de valeur (moyens de paiement, bijoux, livrets de caisse d’épargne) sont déposés contre reçu auprès du régisseur. Ils sont ensuite transférés à la Trésorerie Principale.

Pour le dépôt et le retrait de l’argent et des objets de valeur : la régie du Bureau des Admissions est ouverte du lundi au vendredi de 09h30 à 11h00 et de 14h00 à 15h30. En dehors de ces horaires, veuillez vous adresser à un membre de l’équipe du service de soins.

Votre confort

  • Les chambres

Les chambres sont, dans la plupart des unités, à un ou deux lits. L’attribution d’une chambre particulière dépend de votre état de santé, de la décision du médecin et des disponibilités du service.

  • Les repas

Les repas sont servis sauf contre indication médicale dans la salle à manger de l’unité de soins. Les horaires des repas sont affichés dans chaque unité.
Des régimes particuliers peuvent être pris en charge par les diététiciennes.

  • Le linge

L’établissement fournit et entretien le linge hôtelier dont vous avez besoin pendant votre séjour.

Il vous est demandé d’apporter ou de vous faire apporter votre linge personnel et d’en assurer l’entretien. Une laverie automatique se trouve à proximité du Centre Hospitalier.
Les nécessaires de toilette ne sont pas fournis par l’hôpital.

  • Le téléphone

Un point phone est à votre disposition dans l’unité de soins ainsi qu’une cabine téléphonique face au bâtiment cafétéria-boutique.

  • Le courrier

Le courrier est distribué du lundi au vendredi et peut être expédié par le biais de l’unité s’il est affranchi.

  • Les visites

Le règlement intérieur de chaque unité prévoit les horaires de visite.

  • Le parc de l’hôpital

Vous pouvez avec l’accord du médecin vous promener dans le parc, seul ou accompagné.

Vos obligations

  • Le tabac et l’alcool 

Conformément à la réglementation en vigueur, dans l’intérêt général et le respect des règles de sécurité, l’usage du tabac est formellement interdit dans tous les locaux de l’établissement. Les personnels de l’unité sont tenus par la loi de faire respecter cette interdiction.

Il est interdit d’apporter de l’alcool et de la drogue dans l’établissement. En cas de contravention à cette interdiction, vous êtes informés que l’établissement pourra faire appel aux forces de l’ordre et déposer plainte contre vous afin que des poursuites soient engagées. Dans tous les cas, il sera mis fin à votre hospitalisation.

  • Le bruit

Le calme est nécessaire au repos des malades, respectez et faites respecter par votre famille et vos visiteurs, la tranquillité de vos voisins. Il convient d’user avec discrétion des radios et téléviseurs.

  • Hygiène

Les animaux sont interdits dans l’enceinte de l’établissement.
Nous vous demandons de respecter les lieux et de veiller à ne détériorer aucun matériel.

  • Sécurité

Il est strictement interdit d’introduire des armes ou des objets dangereux dans l’établissement. Le cas échéant, les armes seront saisies par le centre hospitalier et remis à la gendarmerie conformément à la réglementation en vigueur.

  • Sécurité incendie

En cas d’incendie, suivre les consignes du personnel qui est formé à  la sécurité.

ACTIVITES ET PRESTATIONS PROPOSEES

  • La cafétéria – Boutique

Une cafétéria est à votre disposition. Vous pouvez y acheter des produits d’hygiène, cartes téléphoniques, cartes postales, des boissons, des confiseries…
Heures d’ouverture : tous les jours de 9h30 à 11h30 et de 13h à 16h45.

  • La bibliothèque des loisirs

Vous trouverez, dans un cadre calme et agréable, un grand choix de livres, bandes dessinées, revues … que vous pourrez consulter sur place ou emprunter pendant la durée de votre hospitalisation.
Heures d’ouverture : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h

  • Le salon de coiffure

Un salon de coiffure est à votre disposition, adressez vous à l’équipe soignante pour prendre rendez-vous.

  • Le culte

L’aumônerie est un lieu d’accueil et de rencontre. Elle est ouverte à toute personne, quel que soit sa religion ou croyance, en recherche spirituelle ou religieuse.

Elle assure une permanence :

Le lundi de 14h à 16h et le vendredi de 9h30 à 11h30 dans le local « Aumônerie » situé à l’entrée du Centre Hospitalier, face à l’accueil-standard. Poste 7237.

A sa demande expresse, un patient ne pouvant pas se déplacer, peut être visité dans son service.

Les coordonnées des différentes communautés religieuses de l’Isère sont disponibles auprès du cadre de santé de votre unité de soins.

  • Restauration et hébergement pour les accompagnants

En semaine, les accompagnants peuvent déjeuner au restaurant de personnel. Les tarifs sont affichés à l’entrée du restaurant.
Pour les accompagnants, il existe des possibilités d’hébergement dans les hôtels de Saint Egrève (Le Campanile, Balladins). Le personnel de l’hôpital peut vous fournir les coordonnées.

Activités proposées sur prescription médicale

  • Les activités sportives

Des installations sont à votre disposition pour pratiquer des activités sportives encadrées par un moniteur, sur prescription médicale.

  • Les ateliers d’ergothérapie  

Plusieurs activités au sein des ateliers peuvent vous être proposées sur prescription médicale : dessin, activités physiques et sportives, expression créative, psychomotricité, théâtre, marionnettes, médiation musique,

LA MAISON DES USAGERS

  • La maison des usagers accueil :

- Les patients hospitalisés ou non, suivis ou non par l’établissement

- Les familles et proches

- Les associations, professionnels de santé, élus, travailleurs sociaux

- Toute personne en quête d’information sur la santé, les traitements, les règles et modes d’hospitalisation, l’accès aux soins, la prévention, la législation…

  • La maison des usagers est :

- Un lieu d’écoute, de soutien, d’échange pour mieux appréhender les problèmes liés à la maladie psychique, accompagner le patient et son entourage dans les différentes étapes du parcours de soin (de l’accès aux soins à la réinsertion…),

- Un lieu d’information sur les dispositifs de soin et de réinsertion, sur les questions de santé, les droits des usagers.

- La Maison des Usagers a aussi pour mission de soutenir la mise en place d’actions de prévention et d’éducation à la santé, en synergie avec les équipes soignantes et en partenariat avec des associations 

  • Les services proposés sont :

- Des permanences

- Des outils d’information et de communication

- Des animations ou expositions visant à l’éducation thérapeutique des patients, et l’éducation à la santé.

 

  • Qui assurent les permanences ?

- Des associations de patients

- Des associations d’usagers

- Des associations de familles

- Des groupes d’entraide mutuelle

- Des professionnels de la santé

- Des professionnels de l’action sociale et médico-sociale

Cliquez-ici pour afficher le planning mensuel des permanences. Ce document est également affiché dans les unités de soins

Pour toutes informations vous pouvez joindre : Coordonnateurs : 04 76 56 45 34 04 76 56 46 61

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR

 

Dans cet établissement nous nous engageons à prendre en charge votre  douleur

La douleur n’est pas une fatalité

 

Supporter la douleur ne permet pas de mieux lui résister.

Les douleurs altèrent le confort et la qualité de vie, elles diminuent votre énergie et retentissent sur votre vie quotidienne.

Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la douleur, vous pouvez nous aider à mieux comprendre votre douleur, à « l’évaluer ».

Il existe des moyens simples pour mesurer l’intensité de votre douleur et la localiser.

Certains soins, examens médicaux, gestes quotidiens (toilette, déplacement …) peuvent provoquer une douleur, les équipes soignantes vous écoutent, expliquent, et utilisent les moyens adaptés pour éviter l’apparition de la douleur.

Traiter ou soulager la douleur peut prendre du temps. 

Des médicaments peuvent être utilisés, mais aussi des méthodes non médicamenteuses : relaxation, sophrologie, kinésithérapie …..

Prendre en charge votre douleur, c’est vous aider à retrouver le bien être, l’appétit, le sommeil, l’autonomie, et le plaisir d’être avec les autres.

La douleur n’existe pas sans raison, ne la laissez pas s’installer.

N’hésitez pas à en parler, les équipes soignantes en chercheront les causes.

Il n’y a pas une, mais des douleurs, qui se distinguent par leur origine, leur durée, leur intensité ….

La souffrance morale augmente les douleurs, parlez-en !

Votre participation est essentielle

Parlez de votre douleur

Nous sommes là pour vous écouter et vous aider

  • La prévention et la lutte contre les infections nosocomiales

Une infection nosocomiale est une infection acquise par un patient lors des soins dispensés à l’hôpital.

Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) du Centre Hospitalier définit un programme pluri annuel de lutte contre ces infections (voir annexe). Les principaux objectifs sont la prévention et la surveillance des infections nosocomiales et la formation des professionnels.

Le CLIN élabore des recommandations en matière d’hygiène, concernant l’accueil hôtelier et les soins.

Votre participation est indispensable et nous vous demandons de respecter les règles d’hygiène de vie en communauté : hygiène corporelle, propreté de votre chambre et des locaux mis à votre disposition.

Afin d’assurer la qualité et la sécurité de vos soins, il peut vous être demandé des précautions supplémentaires, comme par exemple de limiter vos déplacements ou de vous laver les mains plus souvent.

Seule la coopération entre le personnel hospitalier, les patients et leurs familles permet de réduire la fréquence des infections nosocomiales.

 

LA CHARTE DE LA PERSONNE HOSPITALISEE

 

VOS DROITS

Information et consentement

Toute personne a le droit d’être informé sur son état de santé. Cette information porte sur les différentes investigations, traitements ou actions de prévention qui sont proposés.

Les prélèvements courants (prise de sang, analyses d’urines …) font l’objet d’une information préalable et d’un consentement tacite. Dans le cas particulier du dépistage du VIH, le consentement doit être recherché et obtenu ainsi que celui du représentant légal après information personnalisée.

Le mineur a droit de recevoir lui-même l’information et de participer à la prise de décision le concernant, de manière adaptée à son degré de maturité. Le consentement du mineur doit être recherché systématiquement s’il est apte à exprimer sa volonté.

Informatique et Liberté

Les données vous concernant font l’objet d’un traitement informatique dans les conditions fixées par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et libertés.
Le Service d’Information Médicale, dont le responsable est un médecin de l’établissement, est chargé du recueil et du traitement des données.

Vous pouvez vous opposer, pour des raisons légitimes, au recueil et traitement des données nominatives vous concernant, dans les conditions fixées à l’article 38 de cette loi.

Accès au dossier patient

(Articles L1111-7 et R1111-2 à 9 du code de la santé publique)
Vous pouvez avoir accès aux informations contenues dans votre dossier sur simple demande de votre part, ou de votre tuteur si vous êtes majeur protégé.

Les titulaires de l’autorité parentale ont un droit d’accès au dossier patient du mineur. Le médecin doit rechercher le consentement du mineur à cette consultation.

Pendant votre séjour, ou si vous êtes suivi en extra hospitalier, vous pouvez faire votre demande, et ce de façon orale, auprès du médecin responsable du dossier.
Quand vous n’êtes plus pris en charge par l’établissement (sortie définitive et plus de suivie intra ni extra hospitalier), vous pouvez formuler votre demande par écrit auprès du directeur de la clientèle en accompagnant votre demande d’une photocopie recto-verso de votre carte d’identité.

La communication du dossier doit intervenir au plus tard dans les 8 jours après réception complète de votre demande et au plus tôt après un délai de réflexion de 48 heures. Ce délai est porté à 2 mois quand les informations demandées datent de plus de 5 ans.

La communication du dossier aux ayants droits n’est permise qu’en cas de décès du patient et sous certaines conditions.

Votre dossier est en principe conservé pendant 30 ans à compter de la date de votre dernier séjour ou de votre dernière consultation externe.

Personne de confiance

(Article L1111-6 du code de la santé publique)
Vous pouvez désigner une personne de confiance qui pourra vous assister dans vos démarches et lors de vos entretiens médicaux.
Cette personne peut être différente de la personne à prévenir qui est sollicitée pour des problèmes pratiques.

Directives anticipées

(Articles L1111-4, L1111-11 à L1111-13 et R1111-17 à R1111-20, R1112-2, R4127-37 du code de la santé publique).
T
oute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite, appelée « directives anticipées » afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie, prévoyant ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté.

Le don d’organes et de tissus

(loi « Bioéthique » du 29/07/94 révisée en aout 2004)
Les prélèvements d’organes sont réglementés par la loi « bioéthique ». Chaque personne peut, de son vivant, se positionner par rapport au don. La loi oblige les équipes à recueillir la non-opposition du défunt auprès de sa famille. Il est donc important de faire connaître sa position face au don auprès de ses proches.
Vous pouvez vous opposer au prélèvement de vos organe ou tissus en vous inscrivant sur le registre national du refus qui vous permet de mentionner vos réserves ou votre refus.

Plaintes et recours

  • Les plaintes

A tout moment, il est possible de porter une plainte sur les modalités et conditions d’hospitalisation en s’adressant à la Direction de la Clientèle.

L’article L1112-3 du code de la santé publique précise (loi du 4 mars 2002 ) :
« Dans chaque établissement de santé, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge a pour mission de veiller au respect des droits des usagers et de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'accueil des personnes malades et de leurs proches et de la prise en charge. Cette commission facilite les démarches de ces personnes et veille à ce qu'elles puissent, le cas échéant, exprimer leurs griefs auprès des responsables de l'établissement, entendre les explications de ceux-ci et être informées des suites de leurs demandes. »

« …elle est informée de l'ensemble des plaintes ou réclamations formées par les usagers de l'établissement ainsi que des suites qui leur sont données... »

Si vous estimez avoir été victime d’un préjudice du fait de l’activité de l’établissement, vous pouvez :
- soit adresser un courrier à M. Bellier – chargé des relations avec les usagers
-
soit contacter le secrétariat de la Direction de la du Pôle Patient Clientèle (04-76-56-42-30).

Vous pouvez également saisir la commission régionale de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux (CRCI Rhône Alpes tel : 04-72-84-04-50 ).

  • Les recours

Si vous êtes hospitalisé sans votre consentement, un document d’information sur les restrictions des libertés et vos droits vous sera remis dans l’unité de soins. Il comprend les adresses des autorités auprès desquelles vous pouvez faire un recours.

La commission départementale des hospitalisations est chargée d’examiner la situation des personnes hospitalisées pour trouble mentaux et veille au respect des libertés individuelles.

Tout patient doit pouvoir communiquer avec les membres de la commission et les autorités compétentes (juge des libertés, procureur, préfet, président du tribunal de Grande Instance).

  • Information sur l’évaluation de la qualité des soins

Le Centre Hospitalier fait l’objet de différentes procédures d’évaluation de la qualité des soins. Vous pouvez consulter le rapport de certification de la Haute Autorité de Santé sur le site internet : www.has-sante.fr.  

VOTRE SORTIE

 

Préparer votre sortie et votre parcours de soins

Rapidement au cours de votre hospitalisation et afin de préparer au mieux votre sortie, votre psychiatre traitant vous proposera un projet de soins et de prise en charge adapté à votre pathologie et à votre situation personnelle. Il s’appuiera pour définir ce parcours, sur votre infirmier référent et sur l’assistant social de l’unité.
Vous devrez lui confirmer votre accord et être acteur de votre parcours. C’est dans ce cadre de préparation de votre sortie que vous devrez faire connaître l’ensemble des difficultés personnelles et matérielles qui pourraient compliquer votre sortie (logement, aide matérielle, assistante ménagère…).

Formalités

Au moment de votre sortie :
Votre médecin vous donnera toutes les indications nécessaires pour la poursuite de votre traitement.

L’unité d’hospitalisation vous remettra un bulletin de sortie et si nécessaire, une ordonnance, un rendez-vous en CMP ou un bon de transport.

Le Bureau des Admissions vous remettra un bulletin d’hospitalisation.

Les valeurs déposées auprès du régisseur vous seront remises au moment de votre sortie.

Questionnaire de satisfaction

Pour nous aider à améliorer la qualité de la prise en charge, nous vous invitons à remplir le questionnaire de satisfaction et à le déposer auprès du Bureau des Admissions ou l’envoyer par courrier.

Vous êtes également susceptibles d’être contacté au téléphone par un organisme auquel le Centre Hospitalier Alpes-Isère aura confié la réalisation de sondage auprès de ses anciens patients afin de mesurer leur satisfaction et la qualité perçue des soins.

Les résultats des enquêtes de satisfaction sont affichés dans les unités d’hospitalisation.

CONTACTS UTILES

 Les assistants sociaux de votre unité de soins.

Les assistants sociaux des centres communaux d’action sociale des mairies ou des centres sociaux de votre domicile.

La Maison des Associations regroupe les organismes suivants :

6 rue Berthe de Boissieux – 38000 GRENOBLE – tel : 04-76-87-91-90

  • L’UNAFAM (Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques) :

Permanence d’accueil des familles le mardi de 17h à 19h sans rendez-vous au local 310 – Tel : 04 76 43 12 71

  • Alcool assistance – La croix d’or :

Le jeudi de 17h00 à 19h00 salle 31 - Tel :04-76-87-21-29

  • Vivre sans alcool :

 Le mercredi de 18h00 à  20h00 salle 223 – Tel : 06-82-85-24-66

  • UFC QUE CHOISIR :

         Tel :  04 76 46 88 45

Fédération Nationale des Associations d’Usagers en Psychiatrie 

33 rue Daviel  75013 PARIS
Espoir-Ecoute Santé Mentale Tel :  01-45- 26-08-37

AFIPAEIM (Association Familiale Départementale de l’Isère pour l’Aide aux Enfants Infirmes Mentaux)

Association Familiale de l'Isère pour enfants et adultes handicapés intellectuels
3 Av Marie Reynoard – 38029 GRENOBLE cedex– Tel :  04-76-46-39-66

SERDAC (Service d’Accompagnement médico-social)

12, rue des pies – 38360 SASSENAGE- Tel :  04-76- 26-07-31

Réseau RéHPI (Réseau Handicap Psychique de l’Isère) 

Maison des Réseaux de Santé Sud Isère Parc Héliopolis (porte E)
16 rue du Tour de l’Eau – 38400 SAINT MARTIN D’HERES – tel :  04-76-24-47-46

ODPHI (Office Départemental des Personnes Handicapées de l’Isère) 

La Grange du Château 8 rue du Château – 38320 EYBENS – Tel :  04-76-62-28-18

MDA (Maison départementale de l’Autonomie)

Anciennement MDPHI 
15 Av Doyen Louis Weil – 38000 GRENOBLE

Tel :  04-38-12-48-48 ou  08-00-80-00-83 (appel gratuit d'un poste fixe)

Pour plus de renseignements

Le directeur de l’établissement ou le directeur de la clientèle.

Les représentants des usagers au Conseil d’Administration de l’Hôpital :

  • UNAFAM (Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques) :

Mme Berger-Roure et M. Faber : Tel :  04-76-43-12-71

  • RAPSODIE (Représentation et actions des patients en milieu sanitaire et hospitalier du département de l’Isère) : 

Mme Chabert Tel : 06-80-72-18-31